La conciliation famille-travail et le développement des tout-petits

La petite enfance est une période importante du développement des enfants. L’implication des parents est essentielle au développement optimal des capacités émotionnelles et sociales des tout-petits. Dans un contexte où les conflits entre les obligations familiales et les exigences du travail prennent de plus en plus de place dans la réalité des familles québécoises, les mesures de conciliation famille-travail deviennent indispensables au bien-être des enfants et des familles. 

La littérature scientifique démontre qu’un niveau de conflit famille-travail élevé diminue la disponibilité psychologique du parent et réduit la probabilité que le parent fasse des activités stimulantes avec son enfant (ex: jeux, lectures, sorties, etc.). Les parents qui vivent de tels conflits sont susceptibles d’être plus irritables, moins chaleureux et moins constants avec leurs enfants. Il sont plus à risque de se mettre en colère et d’avoir un sentiment d’efficacité parental faible. 

Pour en connaître plus sur la conciliation famille-travail et les  répercussions sur le développement des tout-petits, lire le rapport de l’Observatoire des tout-petits :  la Conciliation famille-travail chez les parents québécois.

© 2019 Tous droits réservés -
Regroupement lavallois pour la réussite éducative