La conciliation études-travail à Salut Bonjour!

Mireille Bouchard, l’agente de développement en conciliation études-travail (CÉT) de notre regroupement national, était de passage à l’émission Salut Bonjour le 16 juin dernier! Responsable du dossier CÉT au Réseau des instances régionales de concertation en persévérance scolaire et en réussite éducative, celle-ci a entre autres abordé les bénéfices potentiels de l’emploi et l’importance de l’encadrement parental. Écouter l’entrevue ici.

Saviez-vous que les étudiants du Québec affichent un des taux d’emploi d’été les plus élevés parmi les provinces canadiennes? Selon l’Institut de la statistique du Québec, en 2015, 55% des étudiants Québécois de 15 à 24 ans occupaient un emploi d’été, se démarquant avec un des plus fort taux d’occupation au Canada. Ce pourcentage est de 44% lorsqu’on s’attarde au groupe des 15 à 19 ans et grimpe à 73% lorsqu’on retient seulement les jeunes âgés de 20 à 24 ans.

L’emploi d’été constitue souvent le premier contact avec le marché du travail pour bien des jeunes et comporte de nombreux avantages. C’est une belle opportunité pour développer ses compétences, d’acquérir de l’autonomie et de définir ses intérêts, ses forces et ses défis. Il importe toutefois qu’il y ait un équilibre sain entre le travail rémunéré, les études et les autres activités pour éviter les répercussions négatives sur la santé, la sécurité et la réussite scolaire des jeunes.

Les parents, les employeurs et tous les acteurs qui gravitent autour des jeunes ont le pouvoir et la responsabilité de les soutenir et de les guider afin qu’ils puissent se fixer des limites en fonction de leurs besoins et leurs capacités et faire des choix favorisant une conciliation études-travail équilibrée dans une perspective de prioriser leur réussite scolaire.

Pour en savoir plus: 

© 2019 Tous droits réservés -
Regroupement lavallois pour la réussite éducative